fbpx

Générez un revenu complémentaire grâce à ces idées de revenus passifs

Disposer d’une ou plusieurs sources de revenus passifs c’est la possibilité de pouvoir gagner de l’argent sans rien faire, enfin au départ il vous faudra mettre beaucoup d’énergie mais ensuite vous gagnerez de l’argent en dormant et en profitant de la vie pour faire autre chose (voyager, passer du temps en famille, etc.).

Cette approche qui consiste à diversifier ses sources de revenus lorsqu’on crée ou dispose d’une entreprise est celle que nous enseignons à nos élèves sur nos formations professionnelles.

En effet, si vous focalisez vos revenus sur la seule vente de vos produits ou services alors en cas de crise (exemple : la crise du COVID) vous pourriez bien mettre votre entreprise en péril.

En disposant de quelques sources de revenus passifs, cela vous donnera alors la possibilité de continuer à générer des revenus complémentaires même si vous ne pouvez plus vendre vos produits ou services.

Avant d’aller plus loin voici un petit rappel de la définition même d’un revenu passif :
Un revenu passif est une source de revenu constante et régulière qui même après plusieurs années continue à vous faire gagner de l’argent. Elle nécessite d’y investir une certaine énergie au départ (temps, argent, etc.) mais ensuite pour maintenir ce revenu un minimum de temps voire aucun est nécessaire.

Par exemple, l’écriture d’un livre constitue une source de revenus passifs. En effet, au départ vous allez investir beaucoup de temps à le rédiger mais par la suite vous percevrez des revenus réguliers durant des années. Le même principe peut s’appliquer en écrivant un blog.

Seulement 4h par semaine suffisent pour rédiger des articles et attirer des visiteurs à qui vous pourrez leur vendre tout un tas de produits ou services. Le plus long au départ est la création du blog en lui-même.

Si vous attendez de ce cours qu’il vous donne LA formule miracle pour devenir millionnaire sans rien faire alors vous pouvez quitter tout de suite cet article. Il n’existe aucune recette magique qui va vous faire gagner de l’argent en un rien de temps.

Maintenant que cela est dit, nous allons vous aider à trouver des sources de revenus passifs qui ont fait leurs preuves et qui pourraient bien vous être utiles que vous soyez indépendant ou salarié en recherche de sources de revenus complémentaires.

Voici le plan de ce cours :
1/ Idées de revenus passifs n°1 : l’investissement dans la pierre
2/ Idées de revenus passifs n°2 : les placements financiers
3/ Idées de revenus passifs n°3 : la vente de produits en ligne
4/ Idées de revenus passifs n°4 : l’affiliation
5/ Idées de revenus passifs n°5 : la location de divers biens

1/ Idées de revenus passifs n°1 : l’investissement dans la pierre

L’investissement dans la pierre reste un des revenus passifs les plus intéressants, car il vous assure un investissement mesuré en termes de risque. Il existe différents types d’investissements immobiliers.

L’investissement locatif non saisonnier

Vous pouvez acheter des appartements, des maisons ou des locaux commerciaux et les mettre en location à l’année auprès d’un même locataire. C’est la forme classique de l’investissement locatif que vous connaissez le plus.

Cela vous permet de prévoir sur le long terme l’entrée d’argent que vous allez obtenir. Mais vous atteindrez un plafond de verre puisque chaque mois vous encaissez le même loyer et que celui-ci est encadré.

L’investissement locatif saisonnier

Ce second type d’investissement présente l’intérêt de vous faire gagner plus d’argent que le premier dont nous vous avons parlé. En effet, il s’agit ici de louer votre bien à des voyageurs. Ainsi le prix de la nuit est variable suivant la saison et n’est pas encadré donc potentiellement au lieu de louer 500€ le mois à votre locataire régulier vous pourrez louer 80€ la nuit soit un total de 2 400€ si vous louez votre appartement les 30 jours du mois.

Vous disposez donc d’un effet de levier plus important. En revanche, vous aurez plus de travail car vous devrez nettoyer l’appartement entre chaque locataire ou faire appel à un service externe payant.

D’une manière générale cette forme d’investissement vous rapportera davantage que la première mais elle est plus risquée car vous n’êtes pas sûr de louer votre logement sur les 30 jours du mois.

2/ Idées de revenus passifs n°2 : les placements financiers

Les placements financiers restent depuis toujours des sources de revenus passifs intéressantes mais risquées. De plus, ils sont souvent moins accessibles au plus grand nombre car ils nécessitent davantage de compétences.

La bourse

Investir dans la bourse est un bon moyen de placer une partie de son argent dans des entreprises en achetant des actions. Ainsi vous bénéficierez de dividendes qui vous seront reversées régulièrement si la société génère des bénéfices.

Vous pouvez utiliser l’application Revolut pour investir facilement et à moindre frais dans des actions en bourse.

Les crypto-monnaies

Les crypto-monnaies sont également un bon moyen de placer votre argent et d’obtenir des rendements très importants et incomparables à ceux de la bourse. En revanche ils sont très risqués car cette monnaie virtuelle est très volatile donc vous pouvez faire x 1000 comme tout perdre en un instant.

Il est donc important de mesurer ses investissement vers ce genre de placements et préférer se tourner vers des applications sûres pour éviter les arnaques. Là encore vous pouvez utiliser l’application Revolut qui vous permet cela.

Les prêts participatifs

Autres formes de placements que l’on connaît finalement peu, c’est le prêt d’argent à des entreprises. Il vous permet ainsi de soutenir les entreprises qui correspondent à vos valeurs en leur prêtant de l’argent sur 12 à 48 mois.
Vous recevez ainsi chaque mois une rente correspondant à la fois au remboursement du capital et aux intérêts.

C’est un placement qui présente un risque mesuré car vous pouvez évaluer la santé financière de l’entreprise au préalable.

Nous vous recommandons la plateforme Crédit.fr spécialisée dans ce genre de dispositif.

Le plan d’épargne retraite (PER)

Le dernier type de placement financier qui nous semblait important de vous présenter est le plan d’épargne retraite. Il présente l’intérêt de préparer votre retraite tout au long de votre vie en plaçant votre argent avec un risque mesuré. Le gros plus est qu’il vous permet d’obtenir une réduction d’impôt pour chaque euros placé.

Nous vous recommandons notre partenaire Caravel avec qui nous avons négocié une offre partenaire, 35 € offerts pour toute ouverture de compte.

3/ Idées de revenus passifs n°3 : la vente de produits en ligne

Le Dropshipping

Bien que nous ne soyons pas spécialement favorables à cette pratique commerciale qui a tendance à mettre en avant des produits de mauvaise qualité et fabriqués en Chine, le dropshipping est un moyen pour vous de générer un revenu passif donc complémentaire.

Oubliez tout de suite l’idée d’en faire une activité viable à long terme et de ne compter que sur votre boutique en dropshipping pour vous verser un revenu suffisant pour vivre. Cela n’est pas possible car vous avez beaucoup trop d’intermédiaires et de coûts annexes ne vous permettant pas d’en tirer un revenu unique.

En revanche si vous cherchez à générer un revenu complémentaire et que vous trouvez les bons fournisseurs dans ce cas le Dropshipping peut-être intéressant.

Le dropshipping est un système de vente qui vous permet de vous concentrer sur le marketing et la vente et de déléguer la logistique (préparation et envoi des commandes) à votre fournisseur directement.

Pour réussir vous devrez trouver le ou les bons produits et la bonne niche.

Formation en ligne

La formation en ligne est un concept qui s’est beaucoup développé ces dernières années. On retrouve désormais des formations en ligne sur divers sujets. Nous excluons ici la formation professionnelle (ce qui est notre cas) qui est encadrée et réglementée en France.
Il s’agit plutôt de tutoriels vidéos pour apprendre diverses choses comme par exemple la couture, la guitare, la cuisine, etc. Ces formations sont en général courtes et ne vous forment pas à un métier mais juste à des techniques sur un sujet donné.

Une fois la formation créée tout comme un livre, celle-ci va pouvoir être accessible et achetable par n’importe qui sans qu’il ne soit nécessaire que vous interveniez. Tant que le contenu délivré est toujours d’actualité vous n’avez plus de temps à investir.

Newsletter payante

De nombreuses plateformes comme Substack vous permettent aujourd’hui de monétiser vos contenus.

Il vous suffit alors de choisir un sujet sur lequel écrire pour pouvoir ensuite créer du contenu régulièrement qui sera ensuite consommable par les personnes. Vous créez ainsi un média que les personnes liront en échange d’un abonnement mensuel ou annuel.

C’est le cas par exemple de Yoann Lopez qui a créé sa newsletter gratuite sur les finances personnelles et qui propose de nombreux contenus pour diversifier ses sources de revenus et placer son argent.

4/ Idées de revenus passifs n°4 : l’affiliation

Le marketing d’affiliation est un principe largement utilisé et peu connu par les personnes. Le principe est simple, vous gagnez une commission sur les ventes effectuées par le biais des liens uniques que vous partagez à votre audience.

Vous devez donc VRP pour la marque et en échange de la” publicité” que vous lui faites, vous obtenez un pourcentage sur les ventes effectuées.

Vous pouvez ainsi facilement créer un site web que vous référencez correctement sur les moteurs de recherche. Ensuite en mettant en avant les produits sur votre site les personnes passeront par votre lien pour acheter chez votre partenaire. Cet article par exemple inclut des liens affiliés et nous touchons une commission sur les ventes.

Notre formation à la création de site et celle sur le référencement naturel pourraient bien vous être utiles pour développer ce type de revenus passifs.

5/ Idées de revenus passifs n°5 : la location de divers biens

La location de places de parking

Si l’investissement immobilier est trop onéreux pour vous, vous devriez envisager cette option qui est beaucoup plus abordable.

Ainsi vous pouvez acheter des places de parking et les louer. Autre astuce donnée par Yann Lopez dans une de ces newsletters et qui est tout simplement brillante, transformer des places de parking pour voiture en place de parking pour moto.

Au lieu de louer la place 300€ le mois pour un véhicule vous pouvez la louer 100€ à 4 motos soit 400€/mois d’entrée d’argent.

La location de sa voiture

Si vous n’utilisez pas ou peu votre voiture vous pouvez la mettre en location sur des applications de location de voiture entre particuliers. Un bon moyen de tirer quelques profits de sa voiture lorsque celle-ci reste au garage ou stationnée devant chez vous.

Les applications comme Getaround ou Ouicar sont parfaites à ce propos. Elles vous permettent également d’installer un système automatique dans votre véhicule pour permettre le retrait de celui-ci en toute autonomie. Vous n’aurez donc même pas à gérer la remise ou restitution des clés.

Certaines personnes achètent plusieurs véhicules d’occasion et les louent via ces plateformes.

La location d’une trottinette électrique

Très en vogue ces derniers temps, ces petits objets roulants ont pris de plus en plus de place dans nos villes. Certaines app comme Pony vous proposent d’acheter une trottinette et de partager les revenus de celle-ci.

La société s’occupe de toute la logistique, vous ne faites que payer votre trottinette (env. 1000€) et vous gagnez 50% des revenus générés par votre trottinette.

La location de son appartement

Tout comme vous pouvez louer votre voiture, pourquoi ne pas proposer votre appartement en location via la plateforme Airbnb lorsque vous n’êtes pas chez vous ?

C’est un bon moyen pour vous de rentabiliser votre logement et d’obtenir un complément de revenus si vous n’êtes pas chez vous les week-ends.

Conclusion

Vous avez pu constater qu’il est possible de générer des sources de revenus complémentaires grâce aux revenus passifs. Bien évidemment cela nécessite malgré tout quelques compétences pour faire connaître ce que vous avez à proposer et trouver des clients. Ainsi il vous sera utile de savoir créer un site internet, fédérer une communauté sur les réseaux sociaux ou même positionner votre site dans les moteurs de recherche. Il ne faudra pas non plus oublier le fait que cette activité devra être déclarée et parfois le statut de la micro-entreprise s’avère être celui pour lequel vous opterez.

Nous avons rassemblé pour vous tout ce que vous devez savoir pour créer un site web, animer une communauté sur les réseaux sociaux, créer son entreprise ou se positionner en tête des résultats de Google dans nos formations professionnelles, pouvant être prises en charge à 100% par l’ensemble des dispositifs de financement de la formation professionnelle (CPF, AGEFICE, FIFPL, etc.).

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.